Here we are

Projet : projet de coopération artistique sur la relation et la capacité de co-création entre européens et migrants

Période : 2018-2020

Partenaires :

La Transplanisphère (coordinatrice – Paris, France)
KJT Theater Dortmund (Allemagne)
Teatro Rigodon (Rieti, Italie)
Ex Quorum (Evora, Portugal)
Ohi Pezoume (Athènes, Grèce)
Des Organismes vivants (Paris-Montreuil, France)
Eccom (Rome, Italie)
Förderband Kulturinitiative (Berlin, Allemagne)
Mains d’Œuvres (Paris-Saint Ouen, France)
Gabriel Sundukyan Théâtre académique national (Erevan, Arménie)
Pegaso (Rieti, Italie)

Soutien : actuellement déposé à l’appel 2018 du programme Europe Creative, résultat en Juillet 2018

 

La Transplanisphère développe actuellement Here We Are, une plateforme artistique qui interroge la relation entre Européens et Migrants. Comment provoquer des collaborations artistiques pour déplacer des relations communautaires locales difficiles en les transportant dans le champ européen ? Comment écrire une autre histoire entre Européens et Migrants, qui va au-delà des crises, de la peur et de l’intolérance pour privilégier la création d’un commun?

4 expériences courtes ont déjà réuni 100 jeunes européens et jeunes migrants ainsi que des artistes italiens, allemands, portugais et français pour une série d’ateliers (août 2016 et 2017 à Leonessa et Rocca Sinibalda Italie, mars 2017 Paris, avril 2018 Dortmund).

 

 

Le projet veut provoquer un espace artistique et civique pour un dialogue différent basé sur le partage des savoirs et la création commune.

Quelle histoire voulons-nous nous raconter  sur la crise des réfugiés et des migrants ? S’agit-il seulement de guerre, de terreur, d’évasion, de naufrage en Méditerranée, de périples périlleux en Europe?  S’agit-il seulement de peur, de confusion, de rejet ? Ou même le sauvetage, la compassion ou la pitié ?

apprendre et créer ensemble
Here We Are propose de rééquilibrer les thèmes des histoires soulevées par cette crise. Le projet souhaite proposer cadre qui échappe à un schéma répété qui voit s’affronter bonne volonté et intolérance. Au-delà de la compréhension mutuelle, le projet se concentre sur «apprendre ensemble» et «créer ensemble» en tant qu’exemple concret d’un présent et d’un futur possibles. Les partenaires veulent qu’une telle approche offre un nouveau récit sur la période que nous vivons. Ils sont également à la recherche d’un nouveau prototype qui transforme la relation aux publics, créant une forte relation entre une participation très locale et une grande communauté internet.

La crise des migrants est présente depuis plusieurs années,  le mot même de «crise» semble dépassé. Nous pensons qu’il est fondamental pour les artistes, en collaboration avec la société civile, d’être impliqués dans des projets autrement qu’en répondant à des situations d’urgence. Il s’agit de travailler avec et non pour les migrants vivant en Europe.

Les Européens sont confrontés à des situations complexes dans toute l’Europe, et la crise des migrants concentre en quelque sorte l’attention et les sentiments négatifs sur la cohésion européenne. Nous pensons qu’il est temps pour les initiatives artistiques de fédérer des histoires plus positives et créatives capables de sensibiliser les citoyens européens : la crise des migrants peut être considérée plus comme une opportunité que comme un mal à soigner.

6 pays impliqués dans de nombreuses communautés différentes
Le dialogue Here We Are utilise un vocabulaire allant des arts, des médias, de la technologie, de l’artisanat et des sciences. Et de toutes les communautés impliquées, Ici nous rassemblons et collaborons avec des artistes, des leaders communautaires, des étudiants et des groupes de jeunes. Ces personnes peuvent provenir de background européen et/ou  migrants. Les Européens de deuxième génération d’origine immigrée devraient également contribuer et relier d’une manière ou d’une autre ce groupe diversifié d’habitants de l’Europe.

Les organisations partenaires impliquées sont basées en Grèce, en Italie, au Portugal, en Allemagne, en Arménie et en France. Ensemble, elles génèrent un consortium trans-sectoriel constitué d’entreprises d’art, de théâtres, d’ONG, d’organisations culturelles et d’établissements publiques.

Parmi les différents publics adressés, les jeunes bénéficieront d’une attention particulière. Chaque activité impliquera des groupes de jeunes et cela dans les 6 pays concernés.
Comme la crise des migrants va durer, il semble fondamental que la jeunesse prenne part à la construction de nouvelles relations et inspire l’avenir de nos sociétés. Ils seront impliqués dans un processus de co-construction, confrontant leur créativité aux acteurs impliqués.

L’expérience se propose d’être partagée avec le public européen à travers une plateforme web liée aux réseaux sociaux. Cette plate-forme aura plus que le rôle de créer une communauté HWA autour du projet. Parce que l’accent est mis sur la conception de formes d’art «faciles à diffuser» combinées à une gestion communautaire forte, la plateforme sera un outil dynamique qui provoquera une diffusion des résultats du projet à plus grande échelle que le partenariat.

En tant qu’objectif final, ce projet souhaite engager les participants et à travers eux les Européens à reconsidérer leur relation à l’Autre et à créer un espace dynamique pour le dialogue, l’apprentissage et la création. En conséquence, nous espérons qu’ici nous contribuerons à une approche plus positive de ce que la crise des migrants peut réellement déclencher pour l’Europe. Peut-être une nouvelle dynamique dans notre créativité et une plus grande stimulation pour la construction commune du projet européen ?


HWA intention.  Changer les récits sur la crise des migrants et le sentiment européen à ce sujet
HWA biais. Inviter les Européens et les migrants à créer ensemble et offrir une perspective pour leur avenir communMéthode HWA. Mettre en œuvre le prototype d’un processus de travail impliquant des publics, la société civile avec des artistes, et basé sur la co-construction et la diffusion
Parmi les produits attendus du projet : une collection de courtes œuvres artistiques qui interrogeront notre capacité à inventer ensemble de nouvelles histoires qui nous feront rêver d’un avenir européen commun

 

> Pour ce projet, la Transplanisphère est coordinateur artistique et de production.

 

1 commentaire sur “Here we are”

Les commentaires sont fermés.