European Integrity Games : premier jeu Escape Game

European Integrity Games : premier jeu Escape Game

European Integrity Games (le projet est soutenu par Erasmus+ Partenariats Stratégiques) associe la Transplanisphère à un Projet collectif Sciences Po. De Octobre 2019 à Mars 2020, 3 élèves de Master ont travaillé avec Bruno Freyssinet (directeur artistique des projets de la compagnie) sur la conception d’un escape game questionnant la blockchain et les crypto-monnaies (bitcoins).

Le groupe SciencesPo était composé de Nora Roeders (DE), Aleksander Pappalardo (It-Pl) et Ester Davanzo (It).

Le scénario du jeu a bénéficié des conseils de Frédéric Devic, directeur de Immersia (Paris).

Il a également profité des conseils de Pierre Noro, Chair Digital, Governance and Sovereignty Coordinator à SciencesPo Paris.

Le jeu d’Escape Game a été finalisé juste avant le début du confinement. Il entrera en phase de test à l’occasion d’un workshop européen associant les partenaires du projet (Kuturinitiative Förderband – De, Teatro Rigodon – It, ExQuorum – Pt,  Ortzaï teatro – Es,  Ohi Pezoume – Gr), reporté pour cause de Covid19.

Image by Tumisu from Pixabay

Blockchain game

Le jeu vise à informer les citoyen.ne.s sur le rôle de la technologie blockchain au regard de la notion d’intégrité dans nos sociétés. Compte tenu de la complexité de la blockchain et des multiples facettes de ses applications, nous avons choisi la question du blanchiment d’argent comme l’un des cas dans lesquels la blockchain joue un rôle actif en terme de fraude. Nous avons en outre décidé d’utiliser l’escape game comme outil pédagogique. Sa nature immersive et interactive nous semble bien adaptée pour transmettre certaines des subtilités du lien blockchain / intégrité, mais surtout pour toucher les participant.e.s à un niveau plus profond et plus émotionnel.

Pierre Noro, Chair Digital, Governance and Sovereignty Coordinator à SciencesPo Paris

L’objectif est double

D’une part, nous voulons informer les participant.e.s sur la façon dont la blockchain est utilisée dans le processus de blanchiment d’argent. Au niveau de l’escape game, cela se fera en basant l’expérience de jeu sur des scénarios réalistes et en complétant le jeu de sessions pré / post informatives.

D’autre part, nous voulons impliquer émotionnellement les participant.e.s. Nous le ferons en divisant le jeu en deux parties opposant «les gentil.le.s» aux «méchant.e.s». Ces deux « voyages parallèles » seront utilisés pour ajouter une couche supplémentaire de réalité, mais aussi pour instiller un sentiment de stress chez les participant.e.s en raison de la nature compétitive du jeu. Les deux groupes s’affronteront et tenteront d’un côté de blanchir de l’argent et de l’autre d’attraper les fraudeur.euse.s.

Avant le jeu, nous pourrions expliquer ce qu’est une blockchain : le fait qu’elle soit anonyme et basée sur un système de sécurité à vérification automatique.
Après le jeu, nous pourrions donner plus d’informations sur les différentes utilisations possibles de la blockchain, à la fois pour le «bien» et pour le «mal». En outre, nous devons analyser la manière dont les gouvernements et les organisations internationales (UE) traitent un tel outil, comment ils pourraient l’utiliser à leurs fins et comment le réglementent-ils / que devraient-ils améliorer.

 

Partager cet article